Le Quecumbar à Londres

Le Quecumbar est une restaurant qui vous permettra de vous replonger dans le charme d’antan de votre pays natal, ou tout du moins dans une vision idéalisée de la France des années vingt, telle que les anglais se l’imaginent. Au menu, jazz manouche joué en live par des musiciens confirmés ainsi que la possibilité de vous restaurer dans un endroit feutré, loin de l’ambiance bruyante du pub traditionnel.

Ce qu’il y a à savoir

Le Quecumbar est situé dans le quartier de Battersea, au 44 Bettersea High Street. Pour vous y rendre, le plus simple est de prendre l’overground et de vous arrêter à l’arrêt Imperial Wharf. Vous pourrez aussi prendre le métro à partir du centre-ville jusqu’à la station Clapham Junction Rail.

Le restaurant n’est ouvert que l’après-midi à partir de sept heures en semaine, et de six heures le week-end. Le dimanche et lundi, le restaurant propose un concert de prestige. Le mardi est le jour de la jam session. Vous pourrez écouter de musiciens non-programmés jouer juste devant vos yeux et même assister, avec un peu de chance, à la naissance d’un groupe.

Un endroit accueillant

La cuisine traditionnelle française compose la majorité de la carte. Trois plats vous reviendront aux alentours de trente-cinq livres. Ici, la majorité des gens locaux qui viennent y manger appartiennent ou connaissent de très près le milieu au milieu de l’art.

Le décor traditionnel est assorti d’un mobilier typiquement français de la Belle Époque. La décoration est en outre complétée de nombreuses photos de musiciens qui ont fait l’histoire de ce lieu raffiné.

Le restaurant est accessible aux personnes handicapées et possède, en plus de ses soixante-cinq places, un patio pour les fumeurs dans lequel il vous sera possible de vous relaxer et même de jouer aux échecs ou au backgammon. Il accepte tout type de règlement, de la carte Visa en passant par l’Amex.

Le jazz manouche chevillé au corps

La musique se concentre essentiellement sur l’héritage qu’a laissé Django Reinhardt au monde de la musique. Des musiciens du monde entier se déplacent jusque dans ce lieu pour le remercier à leur façon.

Né à Paris dans les années trente, le jazz manouche est le représentant d’une culture française métissée et joyeuse. C’est au Quecum bar que vous retrouverez, plus que nulle part ailleurs à Londres, cette ambiance raffinée et conviviale en même temps.

C’est un endroit réputé, et le seul à proposer, toute l’année, des concerts de jazz manouche. Le tout Londres se précipite dans ce lieu décrit comme unique par ses clients.

Laisser un commentaire