Découvrez le street art à Londres

street art à Londres

Si Londres est réputée pour ses musées de renommée internationale, cette ville est avant tout un musée à ciel ouvert où les artistes du monde entier se sont donné rendez-vous. Le street art a véritablement pignon sur rue dans cette capitale de la créativité.

Direction l’East End et les quartiers populaires

L’Est de Londres est sûrement la zone où se concentrent le plus d’œuvres à l’air libre. On peut dire que le street art londonien est né à Shoreditch et a essaimé depuis ce quartier.

Le nombre de fresques et de graffitis se compte par centaines notamment à Blackhall Street, Old Steet, High Street, Great Eastern Street ou Brick Lane et Holywell Lane. Les oeuvres d’artistes très réputés comme Shepard Fairey, Banksy, Ben Eine se côtoient dans une mêlée haute en couleurs. Ce quartier très branché est un véritable vivier créatif avec ses bars et cafés très animés et ses boutiques indépendantes.

D’autres quartiers de Londres offrent également une belle diversité d’oeuvres comme le tunnel de Leake Street près de Waterloo Station, souvent comparé à un Lascaux du 21ème siècle.

Le quartier de Brixton est également très réputé. Un festival artistique s’y déroule chaque été. Le rhinocéros de Louis Masai qui orne la façade du pub Duke of Edinburgh est devenu mondialement célèbre.

Cet artiste est très sensible à l’extinction des espèces et utilise son art pour alerter le public. Stockwell Park est devenu un lieu incontournable pour les artistes qui veulent se faire connaître.

Des oœuvres de tout type pour tous les goûts

Si les graffs sont légion, des œuvres plus originales ornent également les murs de la capitale britannique. On trouvera par exemple les visages de Gregos qui vous tireront la langue, ou bien les chewing-gums sculptés et peints de Ben Wilson.

Attention où vous posez les pieds car ses oeuvres ne font que quelques centimètres mais peuvent nécessiter jusqu’à deux jours de travail. Le pont du Millennium est le terrain de prédilection de cet artiste très prolifique qui a déjà plusieurs milliers d’oeuvres à son actif.

Si vous aimez l’art animalier, les fresques géantes en noir et blanc de Roa ne vous laisseront pas indifférent. Les bonhommes allumettes de Stik sont devenus une référence avec leur graphisme simple mais étonnamment expressif.

Des oeuvres plus inattendues mêlent beaux-arts et histoire avec un artiste comme Conor Harrington qui se consacre à l’époque napoléonienne.

Si vous souhaitez découvrir les oeuvres d’un grand artiste du street art, Ben Eine, rien de plus simple. Vous tapez « Eine Street Art In London » dans Google Maps et vous aurez la localisation précise de chacune de ses oeuvres avec la photo correspondante.

Des œuvres à la fois éphémères et durables

La ville de Londres est pleinement consciente de l’impact touristique que peuvent avoir ces oeuvres, c’est pourquoi une véritable politique de conservation a été mise en place pour les protéger.

Les fresques de Bansky, par exemple, sont mises sous plexiglas pour les protéger du vandalisme. A l’inverse, la plupart des sites de street art connaissent un renouvellement permanent.

Le street art reste le domaine de l’éphémère car la longévité moyenne des décors muraux n’est que de 3 à 6 mois. Pour découvrir cet art si particulier des visites guidées sont organisées. Une balade de quelques heures vous permettra de découvrir les oeuvres marquantes du moment et peut-être de rencontrer des artistes en plein travail.

Laisser un commentaire