Un guide et portail dédié à Londres !
Les plus beaux jardins de Londres

Les plus beaux jardins de Londres

Les parcs et les jardins sont une curiosité dans une ville. Chaque commune jouit d’un espace vert dans lequel il peut se promener, se libérer du stress quotidien de la vie urbaine.

Londres n’échappe pas à cette particularité, elle foisonne de parcs et de squares. La capitale Anglaise bénéficie d’une profusion de jardins pour le plus grand plaisir de ces touristes et de ses riverains. Ces parcs représentent la superbe de Londres et à plus grande échelle celle du Royaume-Uni.

Hyde Park, l’alter égo de Kensington Gardens

Hyde Park

Ce parc est situé en plein centre de Londres. Il fait partie des 9 Parcs royaux de la capitale. Pour la petite histoire, les Parcs royaux sont la propriété de la Couronne Britannique. Il s’étend sur plus de 140 hectares de terrain, juxtaposé au parc de Kensington Gardens. Les deux espaces verts sont dissociés, l’un de l’autre, par le Serpentine, un lac artificiel.

Certains centres d’intérêt s’abritent dans ce parc comme l’Arc de Wellington, commémoration édifiée pour la victoire de la bataille de Waterloo ; Winter Wonderland, fête foraine organisée pendant les fêtes de fin d’année.

Hyde Park est réputé pour son « coin de l’orateur» (Speakers’ Corner), c’est un espace dans lequel toute personne peut prendre la parole librement devant l’auditoire du moment.

Cet endroit fut célèbre à la faveur de concerts de rock, notamment avec les Rolling Stones, Pink Floyd ou Queen.

Kensington Gardens, l’autre Hyde Park

Ce parc s’étale sur 110 hectares, il est placé juste à côté de Hyde Park, détaché par la rivière de Serpentine. Ce jardin est un lieu de mémoire. Kensington Gardens abonde de monuments à la gloire de l’Empire britannique.

Particulièrement, le mémorial du Prince Albert, le mari de l’illustre Reine Victoria ; le Serpentine Gallery, un musée d’art contemporain ; statue de Peter Pan, sculpture en bronze ; le Speke’s Monument, obélisque en granit ; et bien d’autres curiosités. Sans oublier Kensington Palace, résidence royale dans laquelle vécut Lady Di.

Le parc de Kensington Gardens est un lieu d’émerveillement, notamment avec ses jardins à l’italienne et son jardin hollandais.
Par ailleurs, cet endroit regorge d’activités en plein air, précisément de belles balades à vélo ou à pied ainsi que manger sur les aires de pique-nique.

Regent’s Park, l’animé

Regent’s Park

C’est également un parc royal, sous la tutelle de la monarchie Britannique. L’originalité de Regent’s Park est qu’il accueille le zoo de Londres. Initialement dédié à la recherche scientifique, ce parc zoologique héberge plus de 20000 animaux. De même qu’un bassin ornithologique.

Cette grande aire d’espace verts est le rendez-vous pour les athlètes. Effectivement, les sportifs vaquent à leurs activités préférées, à savoir la course à pied, le cricket, le rugby, etc.
Dans Regent’s Park prospère quelques jardins publics, surtout Queen’s Mary et la Fontaine de Triton.

St. James’s Park, l’ancien

Ce parc est l’ancêtre des parcs royaux de Londres. St. James’s Park est circonscrit par Buckingham Palace, résidence de la reine Elizabeth II. Ce jardin est pourvu d’un lac, lieu de conservation pour les palmipèdes.

Les riverains s’adonnent aux promenades, au sport et aux pique-niques en vue d’admirer les parterres de fleurs de St. James’s Park.

Sans oublier Hampstead Heath et ses points de vue incroyables ; Greenwich Park et l’observatoire royal, recensé au patrimoine mondial de l’UNESCO ; le romantisme de Holland Park avec ses parcs aux charmes japonisant ; Green Park et ses espaces boisés.

Laisser un commentaire